RD CONGO

2023-07-31T17:02:06+02:00

La RDC, c’est aussi l’un des pays les plus pauvres du monde et des guerres sanglantes : la première de 1996 à 1997 qui chassa, du pouvoir, le Président zaïrois Mobutu Sese Seko et la deuxième, de 1998 à 2002, impliquant 9 pays voisins. Celle-ci aurait fait près de 6 millions de morts, principalement de famine et de maladies. Depuis 2004, la guerre du Kivu est en cours. Le pays compterait plus de 140 groupes armés.

OUGANDA

2021-02-10T11:16:14+01:00

Le pays tristement célèbre pour ses nombreuses guerres civiles dont la dernière, sanglante (100 000 morts) menée, par le groupe rebelle de Joseph Kony, la LRA. Cette guerre a impliqué notamment l’enrôlement de nombreux enfants soldats (on parle de 35 000 à 60 000), mais également des déplacés (près de 2 millions), des exactions, des violences sexuelles, des mutilations, etc.

SRI LANKA

2021-02-10T11:21:21+01:00

En 1983, une guerre civile particulièrement cinglante et cruelle éclate. Elle oppose le gouvernement du Sri Lanka dominé par une majorité cinghalaise bouddhiste, et les Tigres de libération de l'Îlam tamoul (LTTE). Aujourd'hui, la population tamoule continue à souffrir des stigmates de la guerre. Et comme dans tous les conflits, les premiers à en payer le prix sont les femmes et les enfants.

COLOMBIE

2023-12-04T11:34:04+01:00

Durant le conflit, quasiment tous les groupes armés ont recruté des enfants comme soldats tantôt dans les villages, tantôt dans les villes. Ils auraient été près de 18.000 à avoir été recrutés. Les enfants ont « rejoint » les groupes armés pour différentes raisons : des conditions économiques difficiles, la violence domestique, le manque d’opportunités, le désir de vengeance, les menaces et le recrutement forcé.

Aller en haut