Description du projet

POURQUOI LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ?

La démesure de la République Démocratique du Congo pourrait donner le vertige : deuxième plus grand pays d’Afrique (et onzième plus grand pays du monde) avec ses 2 345 410 km2, une population qui dépasserait les 105 millions d’habitants avec 9 pays limitrophes et des richesses, notamment des ressources minières, inestimables. Mais la RDC, c’est aussi l’un des pays les plus pauvres du monde et des guerres sanglantes : la première de 1996 à 1997 qui chassa, du pouvoir, le Président zaïrois Mobutu Sese Seko et la deuxième, de 1998 à 2002, impliquant 9 pays voisins. Celle-ci aurait fait près de 6 millions de morts, principalement de famine et de maladies. Depuis 2004, la guerre du Kivu est en cours. Le pays compterait plus de 140 groupes armés.

Pour ce 4e projet, c’est dans la province du Sud-Kivu que nous avons décidé de poser nos valises car c’est aujourd’hui l’une des 3 provinces les plus affectées par les conflits armés impliquant des enfants soldats. Une des provinces les plus meurtries de la RDC.

La population y vit dans l’insécurité permanente. Plus d’une cinquantaine de groupes armés y occupent les territoires (Fizi, Shabunda, Kalehe, Kabare, Uvira, Mwenga, Walungu).

Découvrez notre partenaire local BVES !

UN PROGRAMME HOLISTIQUE : DE LA PREVENTION DU RECRUTEMENT D’ENFANTS À LA REINSERTION DURABLE D’ENFANTS SOLDATS LIBERES

  • 1/ La prévention du recrutement

    En sensibilisant et en informant les officiers des FARDC et les chefs de guerre que le recrutement et l’utilisation d’enfants de moins de 15 ans sont un crime de guerre et contre l’humanité. Et en faisant prendre conscience aux communautés de base, aux leaders d’opinions, aux sages et aux leaders religieux ainsi qu’aux enfants et aux jeunes que les enfants ont des droits et qu’il convient de les respecter et de les protéger.

  • 2/ La libération des enfants

    En négociant sans contrepartie la libération des enfants auprès des chefs de commandement.

  • 3/ L’accueil et la prise en charge psycho-sociale

    En accueillant les enfants libérés (filles et garçons) au sein des CTO (centres de transit et d’orientation) séparés pour les filles et pour les garçons,  pendant un maximum de 3 mois afin de leur offrir une aide psychologique, sociale et médicale. En leur offrant également une éducation (comportementale, alphabétisation de base ou rattrapage scolaire) et un accès à un logement et à une alimentation-nutrition équilibrée. A ce stade, les recherches de la famille biologique des enfants ont été entamées.

  • 4/ La réunification familiale

    En réunifiant les ex-enfants soldats (enfants sortis des forces et groupes armés) avec leurs familles biologiques ou élargies le plus rapidement possible. Dans 15 % des cas, la réunification familiale est difficile (enfants étrangers, enfants dont les communautés sont toujours en proie aux groupes rebelles, enfants qui ne connaissent plus leurs adresses, enfants nécessitant de la médiation familiale ou communautaire plus ou moins longue). Ces enfants de 15-16 ans sont alors invités à rejoindre un foyer de jeunes autonomes (FJA).

  • 5/ Le suivi

    En suivant les enfants pendant 6 mois (ou plus, lorsqu’il s’agit de procéder à la réunification de nouveaux enfants libérés avec regard attentif sur les anciens réunifiés) après leur réunification familiale et communautaire. Quel est leur état psychologique ? Est-il.elle encore dépendant.e à la drogue ? Comment se passe sa réinsertion dans la communauté ?

  • 6/ L’appui scolaire et l’apprentissage professionnel

    En partant du souhait et du projet de vie de l’enfant, il.elle peut être re-scolarisé.e, suivre un apprentissage professionnel et/ou développer une activité génératrice de revenus (AGR).

ACT4WAPA

Grâce à cette plateforme, vous pouvez lancer facilement une action de collecte de dons (parrainage d’un défi sportif, mariages, anniversaires, baptêmes, vide-dressing dîners entre amis,…) en faveur des programmes de WAPA et la partager avec tous vos proches. Vous pouvez également rejoindre une campagne ou un évènement existant.

AGISSEZ MAINTENANT